Détails de l'évènement

  • Le 05/06/2018 de 17h00 à 19h30
  • Adresse: Amphi de l'IRTS - 1 r Charles Percier, 66000 PERPIGNAN

<<<<<< Payant, Sur Inscription >>>>>>

Le prix pour les étudiants est de 10€

Les phénomènes d’emprise idéologique sont depuis longtemps des formes classiques des difficultés de
l’adolescence. Mais ils ont pris en France ces dernières années, voire ces derniers mois, une importance
sans précédent. Au point que, sous des dénominations diverses (d’emprise sectaire à radicalisation), et
avec des appréciations variables, ils sont en passe de devenir la hantise commune des institutions qui
constituent l’armature de nos sociétés. Ces phénomènes mettent à l’épreuve le contrat social et les
mécanismes régulateurs les plus éprouvés. Réunies dans cette préoccupation, ces institutions se séparent
cependant dès lors qu’il s’agit d’expliquer le phénomène ou de proposer des solutions pour y répondre ;
avec pour conséquence des clivages et discordances que les professionnels connaissent bien avec les
adolescents difficiles. Ce constat et le fait que le phénomène touche de façon particulièrement fréquente
des adolescents en grande difficulté, impose que ce sujet soit abordé autour de trois questions au moins :
s’agit-il avant tout d’une nouvelle figure de la psychopathologie des liens, qui caractérise l’adolescence en
souffrance, qu’il serait dangereux et injuste de ne considérer que comme la résultante de déterminants
sociaux - ou s’agit-il, au contraire, d’un phénomène d’abord politique ou social qu’il convient de traiter
comme tel et sans se laisser gagner par le risque d’une psychiatrisation abusive et aliénante, pour y faire
face, faut-il recourir à des approches individuelles ou, au contraire, à des démarches socialisantes et
collectives ?. Au regard de l’actualité du phénomène, le conférencier nous permettra d’aborder ces
questions et de nous faire part de son expertise pour traiter cette thématique.

Pour vous inscrire, c'est ici