Détails de l'évènement

  • Le 06/06/2018
  • Adresse: 11, rue Tronchet - 75008 Paris – Métro Madeleine

<<<<<< Payant, Sur Inscription >>>>>>

Le prix est de 35€

La laïcité – et sa défense affichée – occupent depuis quelques années, de manière exponentielle, les premières pages des journaux. Mais pour essayer de la respecter, ne faudrait-il pas d’abord la définir ? Cette conférence juridique, dans l’optique de dépassionner et dédramatiser le débat, se cantonnera au domaine du droit : comment évoquer la laïcité ? La loi pose-t-elle des limites à l’exercice d’un culte ? Qu’est-ce qu’un signe ostentatoire, et comment son port est-il réglementé ?

Cette conférence essaiera de trouver un juste équilibre entre une lecture permissive de la laïcité, qui respecte et autorise tous les cultes, et une lecture plus restrictive, qui voudrait en interdire le moindre signe : ces différentes approches sont-elles compatibles ? Peut-on, au nom de la laïcité, interdire la libre pratique d’une religion, ou sa simple expression dans la vie quotidienne (alimentation, vêtements, etc.) ? Existe-t-il des laïcs intégristes ? La religion peut-elle réellement rester cantonnée à l’espace privé, alors qu’elle peut être considérée comme une philosophie, une discipline de vie ?

La Constitution sera mise à contribution, ainsi que les textes internationaux ratifiés par la France, pour tenter d’apporter une réponse objective à toutes ces questions. Cette conférence fera ensuite l’inventaire des lois et des règlements qui traitent de la laïcité (dans l’espace public, à l’école, etc.), elle en analysera autant le contenu que la portée, et raisonnera par analogie – en l’absence de textes précis – pour réfléchir à la place de la laïcité et de la religion au sein de l’institution : où se situe la limite entre la tolérance et le prosélytisme ? Comment autoriser et organiser tout en restant neutre ? Est-il encore possible dans notre République de tirer les Rois ? Bref : comment concilier le droit fondamental des uns, de croire et de le dire, avec celui des autres, de ne pas en entendre parler, tout en encourageant le vivre ensemble ?

Pierre-Brice Lebrun enseigne le droit principalement dans le secteur social, sanitaire et médico-social. Vice-président d’honneur de la Ligue Française pour la Santé Mentale, il est l’auteur de nombreux ouvrages juridiques, dont un récent Le droit en action sociale (Dunod, coll. Maxi fiches, 2nde édition, 11/2016), et de nombreux articles dans la presse spécialisée (la revue EmpanLa Gazette Santé Social, etc.). 

Lien Programme

Lien inscription