Détails de l'évènement

  • Le 15/05/2018 de 20h00 à 22h00
  • Adresse: Salle Victor Hugo, au 33 rue Bossuet - 69006 Lyon

<<<<<< Payant, Sur Inscription >>>>>>

Le prix est de 18€

Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site inetrnet

Le célébrissime ouvrage de John Gray « Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus » a été écrit en 1994, avant l’apparition d’internet et des téléphones portables. Autant dire au temps de l’Antiquité !
Alors que garder de Mars et de Vénus au XXIème siècle pour vivre plus heureux ensemble ? Comment trouver le juste équilibre entre nos côtés masculins et féminins, en soi, au sein de son couple et au sein de la société ?

Aux débuts d'une belle histoire d'amour, on la souhaite longue et heureuse. Mais au bout de quelques années, le résultat n'est pas toujours à la hauteur de nos espérances. Il y a encore de l'amour, bien sûr, mais moins d'étincelles dans les yeux. 
Est-ce inéluctable ? Pas du tout. Il est tout à fait possible de garder ou de recréer une vraie complicité en couple avec la femme ou l'homme qu'on aime. Et, le plus souvent bien plus facilement qu'on ne pourrait l'imaginer !

Mars et Vénus n’ont pas le même langage, pas la même façon de réagir. Connaître et savoir distinguer les langages féminin et masculin permet d'éclairer les comportements de l'autre quand ils nous semblent étonnants, voire bizarres et d'éviter l'erreur fatale des couples : croire que l'autre réagit comme on aurait réagit dans les mêmes circonstances. Avec bienveillance, Paul Dewandre décrypte les situations délicates que peut rencontrer un couple au quotidien. 
Il se penche également sur les besoins des deux partenaires, qui ne sont pas les mêmes. Or chacun des deux donne à l’autre ce qu’il aimerait recevoir, lui ! Grave erreur… 

Il ne s'agit cependant pas de prétendre que "tous" les hommes agissent d'une certaine façon et que "toutes" les femmes agissent d'une autre, mais que dans l'ensemble ils ont des manières différentes de s'exprimer ou d'agir et que la capacité d'apprendre à raisonner au féminin pour lui et au masculin pour elle éviterait toutes ces petites incompréhensions qui finissent par miner la relation du couple.