Détails de l'évènement

  • Le 09/03/2018 de 09h00 à 16h00
  • Adresse: Centre hospitalier de Thuir, Avenue du Roussillon • BP 22 - 66 300 THUIR

<<<<<< Gratuit, Sur Inscription >>>>>>

Dans le domaine des soins, l’asymétrie « soignant/soigné » est habituelle, socialement validée la plupart du temps. Elle peut être renforcée, en psychiatrie, par la pathologie et par la possibilité de recours aux soins sans consentement. Reconnaître l’altérité sans y associer une hiérarchie des savoirs, un pouvoir sur l’autre, requiert une prise de recul par rapport au quotidien pour les professionnels. L’impératif de faire coexister reconnaissance de l’autre et nécessité de soins amène les soignants à devoir travailler l’équilibre entre ces deux dimensions. Une réflexion sur la bientraitance est une des pistes pour cette coexistence. La bientraitance est une démarche globale dans la prise en charge du patient/ usager et de l’accueil de l’entourage, visant à promouvoir le respect des droits et libertés du patient/usager, son écoute et ses besoins, tout en prévenant la maltraitance. Cette démarche globale met en exergue le rôle et les interactions entre différents acteurs que sont le professionnel, l’institution, l’entourage et le patient/usager.

Elle nécessite un questionnement tant individuel que collectif de la part des acteurs. Comment être bientraitant dans un environnement où la contrainte est omniprésent : institutionnelle, organisationnelle ou liée au type de soin… ? Comment faire du patient, de l’usager, un partenaire dans un contexte ne s’y prêtant pas a priori  ? Comment être bientraitant sans paternalisme ou maternage ? Autant de questions sans réponses uniques et simples. Nous cherchons, par cette journée organisée par le comité d’éthique psychiatrique des Pyrénées-Orientales, à alimenter la réflexion autour de la bientraitance. La bientraitance passe par la formation des professionnels mais également par l’éducation thérapeutique des patients

Lien du programme et du bulletin d'inscription